iD&
landeau creation

L’étude du design-graphique et de son histoire nous aide à porter un regard sur notre société et son évolution. Tantôt porteur de messages forts et engagés, le design-graphique a pour rôle de soulever les consciences et mobiliser les pensées. Tantôt reflet des modes de communication et du progrès technique, il témoigne d’une diversification de canaux d’accès à l’information et questionne la nécessité d’une telle masse de contenu. Ce lien de réciprocité nous challenge aujourd’hui sur une problématique qui monopolise à bon escient le débat publique : l’écoresponsabilité. Cette notion plaçant l’impact environnemental et sociétal au coeur de nos moyens de production, amène une mutation de nos pratiques, comme l’explique le designer Ezio Manzini : « passer d’une culture du “ faire en l’absence de limite ” à une culture du faire dans un monde limité appelle un changement profond qui implique l’ensemble des acteurs du système de conception, production et consommation.»

landeau creation

Plusieurs termes se popularisent aujourd’hui pour désigner la pratique d’un design-graphique soutenable et éco-conçu : éco-design, éco-conception, graphisme écologique… Ce nombre d’appellations témoigne de l’émergence de la question dans notre pratique graphique actuelle mais soulève également de son manque de structuration.. En effet, à l’inverse du design d’objet ou d’espace où l’éco-conception guide une grande majorité des projets actuels, le design-graphique peine à développer sa voie. Ce constat questionne notamment le rôle de la communication visuelle dans notre société contemporaine : devons-nous se contenter d’une communication porteuse de simples messages ou au contraire nous diriger vers une communication qui incarne et reflète un engagement, aussi bien dans son fond que dans sa forme ? Nous sommes convaincus que cette posture d’engagement représente de nouvelles et belles possibilités de recherche et d’innovation ; cela nous pousse à remettre en question nos méthodologies de conception de supports visuels (édition, packaging, digital, signalétique) en répondant à un double enjeu : celui de passer un message lié à une stratégie d’entreprise, et également de porter un engagement environnemental tout au long du cycle de vie du projet.

Quel processus créatif adopter afin de répondre à des contraintes environnementales réelles ?

1/ Réfléchir la conception autrement

Similairement à l’approche de Michel Serres et de son contrat naturel apportant une dignité juridique à la nature et définissant les devoirs de l’humanité envers elle, nous devons penser l’impact environnemental comme une composante indispensable à la conception de votre projet. Ainsi nous posons des contraintes qui deviennent des leviers de création et d’innovation d’autant plus stimulants. Favoriser une prise en compte des conséquences écologiques de votre projet dès sa conception, nous permet d’optimiser au maximum les possibilités de soutenabilité : avons-nous pris en compte la durée de vie de mon projet ? Pouvons-nous penser un projet hybride afin d’éviter de développer de plusieurs projets ? Devons-nous développer une stratégie sur plusieurs canaux de communication ou alléger sa diffusion afin d’en réduire son impact environnemental ? Opterons-nous pour une stratégie 100% print ou digital afin de créer une stratégie d’image de marque radicale et différenciante ? Nous questionnons chaque projet de manière profonde et transversale afin de formuler un concept solide et durable guidant toutes les étapes de réalisation.

landeau creation

2/ Moyens de production adaptés

En tant que designer-graphique, notre rôle est de créer mais également conseiller et superviser la production de vos supports, il est donc de notre responsabilité de maîtriser l’ensemble des solutions écoresponsables proposées par les acteurs de l’imprimerie et du digital. Dans le domaine du print, des recherches et des réglementations se développent afin de généraliser l’utilisation de matériaux recyclables (encres végétales biodégradables, papiers labellisés, modes d’impression propre). D’un point de vue digital, de nouvelles règles d’utilisations écoresponsables ont vu jour : favoriser le noir et les couleurs (le blanc consommant plus de luminosité), limiter le nombre de typographies, optimiser la taille et le poids des images… Ces moyens techniques mis au service de nos créations nous permettent d’élaborer des solutions à l’impact concret.

 

3/ Gérer le cycle de vie du support

Anticipé, étudié et établi lors de la conception d’un projet éco-conçu, le cycle de vie reste une clé d’optimisation essentielle. Très peu pris en compte lors de la création des supports de communication visuelle, il représente pourtant un très fort potentiel de soutenabilité. Anticiper et questionner vos clients sur la nécessité du support afin d’éviter les envois inutiles, encourager le recyclage et la réutilisabilité de vos supports, ou encore optimiser vos opérations de communication sur l’année afin d’éviter le surplus d’information…

Nous vous accompagnons également en co-construisant un projet réaliste, innovant et à la hauteur de vos enjeux. Nous croyons en un design-graphique d’esthétique éthique, ou chaque acteur est appelé à sa responsabilité : créateur, entreprise et client.

Découvrez également…

iD&